Philippe Pouletty, développeur de Carmat et investisseur atypique - Le Parisien


Philippe Pouletty, développeur de Carmat et investisseur atypique - Le Parisien

L'associé fondateur de Truffle Capital Philippe Pouletty (Page officielle sur Philippe Pouletty en visitant Leparisien.fr) s'engage entre autres au niveau du secteur R&D et de la protection de la propriété industrielle. Dans le but d’améliorer l'organisation de l’entreprise, le chercheur forme également le staff de managers et le conseil d’administration (CA). Le médecin accompagne les diverses recherches des PME de Truffle afférentes aux sciences de la vie grâce à son imposante maîtrise du milieu. Dans le cadre de ses missions, l'investisseur assure également la structuration de ces compagnies. Les sociétés suivies par Truffle Capital s'avèrent sélectionnées par rapport à leur nature novatrice. Le Dr Philippe Pouletty s’applique entre autres à étudier et à choisir les brevets à fort potentiel.

Intégration du chercheur dans le secteur du business

Philippe Pouletty a créé l'établissement spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. en se servant de brevets inscrits à son nom. Renommé Conjuchem Inc., il se retrouve introduit en bourse au Canada en 2000. Acteur majeur dans l'univers de la greffe d’organes, SangSat a conçu et vendu une substance antirejet particulièrement efficiente, la Thyloglobuline. Cette solution innovante est cédée à Genzyme dans les années 1990. Businessman aguerri, le chercheur a soutenu la création de DrugAbuse Sciences Inc., une entreprise se concentrant sur de nouveaux médicaments donnant les moyens de combattre la toxicomanie et l’alcoolisme. Cette enseigne a vu le jour tout au long de son séjour avantageux à la Silicon Valley en 1995. Listée au Nasdaq depuis 1993, SangSat Inc. a été constituée par Philippe Pouletty grâce à plusieurs brevets personnels. Cette société constituée en 1988 se spécialise dans la transplantation d’organes.

Après avoir reçu son baccalauréat série C, Philippe Pouletty commence des études de médecine à l’UPMC. Le futur homme d'affaires sort diplômé courant 1981. De 1986 à 1988, le jeune diplômé se pose comme un protagoniste majeur de l’équipe de recherche en biologie moléculaire de l’université de Stanford. L'ancien interne sort très vite du lot grâce à ses connaissances dans ce domaine. Interne des hôpitaux de Paris entre 1981 et 1984, Philippe Pouletty a travaillé auprès de nombreux centres médicaux installés dans la région. Il se concentre surtout sur l'immunologie et l'hématologie. Le jeune interne a complété ses compétences en immunologie ainsi qu'en virologie à l’Institut Pasteur de Paris en dehors de ses missions au sein des centres hospitaliers. En 1984, il sort par conséquent major du grand cours d’immunologie générale.

Initiatives épaulées à travers le fonds de placement Truffle Capital

Inscrite au NYSE, l'enseigne Altimmune se focalise sur l'élaboration d’immunomodulateurs dédiés aux médicaments soignant les infections ainsi qu'aux vaccins. La société se joint au portefeuille géré par Philippe Pouletty courant 2007 et s'associe ensuite avec Pharmathène US. Entre 2009 et 2010, le chercheur se trouve être le directeur général par intérim de Theradiag. Lié à Truffle Capital dès 2003, l'établissement se spécialisant en diagnostic est introduit en bourse courant 2012. Courant 2015, la startup Pilosciences a été liquidée au même titre que le centre d'étude Cytomics, affecté aux médicaments antifongiques. Philippe Pouletty est notamment arrivé sur le marché de la dermocosmétique à travers cette enseigne créée courant 2011.